Le Mémorial du 25e RI
 
Lettre d'info
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
113 Abonnés
 ↑
Monuments de la ville
 ↑
Commémorations
 ↑
Communications
 ↑
Albums

La Nécropole sous la neige de Dominique Jacquemart

 ↑
Voyages du Souvenir
Les Hymnes
 ↑
Nous contacter
 ↑
Calendrier
 ↑
Visites

 1048155 visiteurs

 20 visiteurs en ligne

 ↑
Traduire le site
 ↑
Bataille de la Sambre - Centenaire de la Nécropole de la Belle-Motte

1923 -2023 :

Centenaire de l’inauguration du cimetière militaire de la Belle-Motte

 

L’histoire des cimetières et des monuments consacrés à la guerre 1914-1918 est aussi l’histoire de l’interprétation que les nations ont donnée à la mort des soldats. Sacrifice, douleur des mères, héroïsme patriotique. 

 

1917 est  l’âge de l’héroïsme, 1923 est l’âge de la douleur des mères et du refus d’autres guerres. La Belle Motte porte dans les plis de son linceul les échos de ces moments.

 

Né pendant la guerre et ébauché par les Allemands, puis réorganisé après le traité de Versailles et les accords sur le retour ou l’inhumation des soldats, ce cimetière symbolise aussi et déjà une coopération aujourd’hui riche de sens et de fraternité.

Centenaire_BM_001.png

Historique

Les premières pierres du cimetière ont donc été posées en 1917 par les Allemands. Durant les combats du mois d’août 1914, de nombreux soldats avaient été directement enterrés sur le champ de bataille. La Belle-Motte accueillera les 374 victimes héroïques de la retraite de Le Roux inhumés à l’arrière de l’Ogive.

 

Après le rapatriement des victimes françaises dans leurs villages d’origines, de nombreux petits cimetières ou carrés militaires sont démantelés. Le cimetière militaire de la Belle-Motte est agencé et ordonner tel que vous le connaissez aujourd’hui.

 

Dans cet écrin de verdure où le silence est tantôt pesant, tantôt paisible, d’autres corps, relevés dans l’Entre-Sambre-et-Meuse et tombés dans ce sinistre mois d’août 1914, ont rejoint leurs frères d’armes. Ici reposent désormais un total de 4.066 soldats. 1.191 soldats identifiés et dans deux ossuaires, situés de part et d’autre de l’Ogive, les restes de 2.875 corps français non identifiés qui proviennent des cimetières provisoires de pas moins d’une trentaine de communes.

 

Une cathédrale

Construite à l’initiative des Allemands, au centre du cimetière militaire, se dresse une arche de style gothique aux traits pouvant se confondre avec ceux d'une ogive « obus », formée par deux mains se joignant en guise de symbole de paix. Il s’agit de l’embryon d’une œuvre d’art, base de ce qui devait être une chapelle dont la construction inachevée fut abandonnée après l’Armistice de 1918.

 

On peut imaginer que la nécropole de la Belle-Motte a été conçue comme une cathédrale naturelle, dont les arbres ceinturant le cimetière symbolisent des colonnes soutenant la voûte de feuillage des nefs.

 

L’ogive est centrale, c’est aussi une porte vers cet ailleurs que rejoignent les soldats, c’est enfin une clé de voûte et le lieu principal des commémorations.

Centenaire_BM_002.png

L’inauguration en 1923

C’est le dimanche 19 août 1923, que l’on inaugurait officiellement le cimetière militaire de la Belle-Motte dans sa structure actuelle.

 

Dès 15h, trois longs cortèges rejoignaient le dispositif de la Belle-Motte venant d’Aiseau, de Falisolle et de Le Roux et prenaient place en face de l’Ogive.Plusieurs personnalités avaient rejoint les hauteurs des villages. Le général PASSAGA, commandant du 10è Corps d’Armée de Rennes, représentait le Ministre de la Guerre français, et le Lieutenant-Général BERNEMHEIM représentait le Ministre de la Défense belge, aux côtés de Messieurs BIERLAIRE et PARENT, les bourgmestres d’Aiseau et de Le Roux.

 

La Belle-Motte, un partage de Paix dans une « Mémoire Partagée »

Derrière le cimetière français, dès 1917, s’étendait également un cimetière allemand créé par l’armée allemande. En 1954, le gouvernement belge et celui de la République Fédérale allemande décidèrent de procéder à une concentration des petits cimetières éparpillés dans le Royaume. Les soldats Allemands de la Belle-Motte furent transférés dans les Flandres à Langemark.

 

Dès ce mois d’août 2023, une stèle allemande, sauvée par le comité Royal du Souvenir retrouvera sa place sur le dispositif de la Belle-Motte. Cette stèle aura toute son importance dans le cadre de la « Mémoire Partagée », chère au C.R.S.

 

Dimanche 20 août 2023,

un événement et un carrefour de l’histoire et de la mémoire

Ce dimanche 20 août 2023, c’est aussi avec une grande solennité qu’un nouveau comité Royal du Souvenir célébrera le centenaire de cette inauguration, en présence de Denis MATHEN, Gouverneur de la Province de Namur ; du Colonel Hubert STAHL, Attaché de Défense auprès de l’ambassade de France à Bruxelles ; Eckart BLAUROCK, Chef de mission adjoint et Chargé d’Affaires, auprès de l’ambassade de la République fédérale d’Allemagne ; des représentants de la Secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants français et de la Ministre de la Défense belge ; des Commandants militaires des provinces de Hainaut et de Namur ; Daniel TILMANT, Délégué général-adjoint du Souvenir Français pour la Wallonie, ainsi que des bourgmestres et élus des communes d’Aiseau-Presles et de Fosses-la-Ville. Plusieurs élus et délégations des villes régimentaires du mois d’août 1914 de Bretagne et de Normandie, du Land de Basse-Saxe seront présentes pour cet événement mémoriel. Le 3è Régiment de Génie de Charleville-Mézières et le 2è Wing Tactique de la base de Florennes rendront les honneurs militaires avec la participation de la Musique du 2è Chasseurs à Pied de Charleroi et de la chorale de l’amicale des paras-commandos.

 

09h45 : Mise en place des détachements militaires et musique.

10h00 : Ouverture des cérémonies, accueil des personnalités militaires et civiles françaises, allemandes et belges sur le dispositif.

Rappel historique, lever des couleurs, parrainage des tombes militaires par les enfants, discours, dépôts de gerbes, défilé militaire.

12h00 : Vin d’honneur offert par les villes d’Aiseau-Presles et de Fosses-la-Ville.

13h00 : Banquet de la « Mémoire partagée » au salon communal de Menonry « Dins les Courtîs », réservation obligation avant le 14 août.

Programme complet en pièce jointe à la newsletter.

file/2023/Programme_Belle-Motte_ComPub_2023.pdf

Info et programme complet à demander à : comiteroyaldusouvenirdeleroux@gmail.com

 

Centenaire d’un lieu de mémoire essentiel et exceptionnel, cette commémoration a sans aucun doute encore plus de sens pour les pèlerins de la mémoire que nous sommes et les compagnons du Comité Royal du Souvenir de Le Roux et du Souvenir Français que tout autre moment dans le calendrier de la Belle Motte.

 

C’est une synthèse de la mission du Souvenir Français, honorer et se souvenir, construire des lieux et des espaces où les symboles et la mémoire imposent le respect et l’admiration pour ceux qui y sont honorés.

Centenaire_BM_003.png

Relevé des tombes militaires

suite aux combats livrés dans la bataille dite de « Charleroi »

ou de l’Entre-Sambre-et-Meuse

Les corps des soldats de la guerre 1914/1918 inhumés depuis 1923 dans la nécropole nationale de la Belle-Motte ont été relevés dans les communes, hameaux ou lieu-dit de :

Aiseau

Châtelet

Gelbressée

Mornimont

Roselies

Andenne

Châtelineau

Gerpinnes

Moustier-sur-Sambre

Saint-Gérard

Arsimont

Chimay

Gilly

Nalinnes

Saint-Symphorien

Auvelais

Couillet

Gosselies

Namur

Sart-Eustache

Belle-Motte

Devant-les-Bois

Gozée

Neufvilles

Sart-la-Buissière

Bersillies

Falisolle

Le Roux

Oret

Sart-Saint-Laurent

Biesmerée

Fleurus

Lobbes

Pironchamps

Tamines

Biesme

Floreffe

Marbaix-la-Tour

Pont-de-Loup

Tarciennes

Boninne

Florennes

Montignies-le-Tilleul

Presles

Thuin

Bouffioulx

Fosses

Montignies-St-Christophe

Quévy-le-Petit

Tournai

Champion

Franière

Morlanwelz

Quiévrain

Velaine-sur-Sambre

 

 

 

 

Warchin

 

               

 

Les deux Ossuaires

Les deux ossuaires, situés de part et d’autre de l’Ogive, renferment les restes non identifiés de 2.875 corps français qui proviennent des cimetières provisoires suivants :

Communes

Cimetières

Nombre de corps relevés

Date de la mise en Ossuaire

Aiseau

Militaire

583

4 au 21 septembre 1922

7 et 19 octobre 1922

Aiseau

Belle-Motte

114

30 novembre au 28 décembre 1922

6 au 22 janvier 1923

Auvelais

Militaire

565

17 au 31 octobre 1922

Biesmes

Militaire

218

6 et 7 octobre 1922

Bouffioulx

Communal

1

30 septembre 1922

Bouffioulx

Militaire

92

28 au 30 septembre 1922

Carnières

Militaire

50

22 novembre 1922

Châtelet

Militaire

288

2 au 5 octobre 1922

Couillet

Communal

66

2 novembre 1922

Eupen

Communal

1

16 octobre 1922

Florennes

Militaire

9

27 décembre 1922

Fosses

Militaire

9

11 octobre 1922

Gembloux

Communal

1

24 octobre 1922

Gerpinnes

Communal

10

2 novembre 1922

Gerpinnes

Militaire

8

13 novembre 1922

Gougnies

Communal

7

5 octobre 1922

Gozée

Militaire

367

3 au 10 novembre 1922

Hauthem-Ste-Marguerite

Militaire

1

20 octobre 1922

Jumet

Communal

1

28 novembre 1922

Les Avins

Communal

1

17 octobre 1922

Liège

Communal

1

18 octobre 1922

Lobbes

Militaire-mixte

10

16 novembre 1922

Marcinelle

Communal

2

27 novembre 1922

Mettet

Communal

2

11 octobre 1922

Mons

Communal

1

15 décembre 1922

Montignies-sur-Sambre

Communal

1

27 novembre 1922

Montignies-St-Christophe

Militaire

30

20 novembre 1922

Moustier-sur-Sambre

Communal

1

11 octobre 1922

Nalinnes

Militaire

14

3 novembre 1922

Namur

Communal

7

24 novembre 1922

Pont-de-Loup

Militaire

102

12 octobre 1922

Quiévrain

Communal

1

15 décembre 1922

Roselies

Militaire

279

22 au 27 septembre 1922

Thuin

Militaire

25

10 novembre 1922

Villers-Poterie

Communal

6

5 octobre 1922

Vyle et Tharoul

Communal

1

17 octobre 1922

 


Date de création : 07/08/2023 @ 16:55
Dernière modification : 07/08/2023 @ 18:06
Catégorie : Bataille de la Sambre

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^