Le Mémorial du 25e RI
 
Lettre d'info
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
110 Abonnés
 ↑
Monuments de la ville
 ↑
Commémorations
 ↑
Communications
 ↑
Albums

La Nécropole sous la neige de Dominique Jacquemart

 ↑
Voyages du Souvenir
Les Hymnes
 ↑
Nous contacter
Calendrier
 ↑
Visites

 396639 visiteurs

 10 visiteurs en ligne

 ↑
Traduire le site
 ↑
Vie du Comité - Centenaire du Comité Royal du Souvenir.

Logo_CRS_100e_Dore.png

 

 

Le Comité Royal du Souvenir fête son Centenaire :

 

Après le combat pour la liberté et la vie,

le combat pour la « Mémoire partagée ».

 

 

 

 

Bref rappel du 1er conflit

 

La guerre entamée sous le soleil d'août 1914 a vu les batailles se multiplier sur notre territoire. Venant de l'est, passant la Meuse, et piétinant quelques jours, les soldats allemands ont ainsi fait des habitants les otages de leur rancœur et de leur colère.

 

Nos villages du Val de Sambre ont payé un lourd tribut et, comme les soldats français qui tentaient de s'opposer à une armée moderne, lourdement armée, ce furent des centaines de civils qui payèrent la résistance des soldats alliés.

 

Dépassant les faits d'armes, il faut nous arrêter sur ces images de destructions, de douleurs et de misère et prendre conscience que derrière chaque fusil il y avait un cœur, un cerveau, un regard, avec l'angoisse et le désespoir pour seules compagnes, même si la fraternité des hommes les tenaient debout et ensemble.

 

Des milliers, des centaines... ce sont autant de déracinés, d'hommes arrachés à leurs épouses, leurs parents, leurs enfants, des hommes qui, quelques mois avant, tenaient un outil ou une charrue, une faux et qui devaient soudain faire face au feu, se battre contre leurs frères en humanité. Cette guerre fut celle des armements lourds, produits à la chaîne par des groupes industriels qui s'en réjouissaient sans l'avouer.

 

Le canon s'est tu mais la misère et la maladie, la douleur, sont restés bien actifs,

 

Le centenaire du conflit de 1914 -1918 a rythmé les commémorations et nous sommes cette année dans le centenaire d'une reconstruction douloureuse des pays théâtre du conflit.

 

Création du Comité du Souvenir de Le Roux et serment

 

Le Comité Royal du Souvenir de Le Roux a vu le jour dès le lendemain de la première guerre mondiale. Nous sommes le dimanche 31 août 1919 et la jeunesse veut honorer « leurs Anciens Combattants et Déportés ». A l’occasion de festivités organisées en leur honneur, nos soldats sont couverts de fleurs par les jeunes filles du village. 

Remise_drapeaux_ecoles_1939.png

Ils sont émus de tant d’attention. Des larmes perlent leurs yeux car ils sont également conscients qu'ils ont eu beaucoup de chance de rentrer sains et saufs. Cette chance est un trésor dont ils savent désormais la valeur, et qui savent le prix de la vie et sa fragilité.  Ils le savent d'autant plus que, au bout du village, près de 400 soldats français reposent sur les hauteurs de la Belle-Motte. C’est pourquoi, ils proposent de faire une entorse au programme de la fête et de gagner en cortège le cimetière militaire français. Ils y déposent les bouquets de fleurs sur les tombes. Ils saluent leurs frères d'armes bretons et normands disparus et ils se jurent alors de revenir chaque année, le dimanche le plus proche du 22 août. 

Cette initiative conduit à la création en 1919, du premier Comité du Souvenir, lequel est composé à l'époque de MM. le Comte Jacques d'Oultremont de Presles, Adrien Challe, secrétaire communal de Le Roux et ancien combattant, Edouard Cognioul, directeur de la fonderie du même nom, Emile Pêtre, directeur des Glaceries d'Oignies et Ernest Scheffers, directeur des Charbonnages d'Oignies-Aiseau qui fut par ailleurs le premier président.

Cortege_anciens_combattants.jpg
 

Cortege_patriotique_se_rendant_au_cimetiere_militaire_de_la_Belle-Motte.jpg

Cortège des Anciens combattants se rendant au cimetière militaire de la Belle-Motte.

 

Medailles_AC_14_18.jpg

Remise de médailles aux Anciens Combattants de 1914-1918.

 

Hommage_Prisonniers_40_45.jpg

Reconnaissance de l'Administration communale

envers ses Prisonniers de guerre 1940-1945

 

Un autre comité du Souvenir, celui des Anciens Combattants de Le Roux, prend le relais l'année suivante, sous la direction d'Adrien Challe qui sera l'unique président jusqu'à son décès en 1978. De tous nos anciens de 14-18, hélas il n'en reste plus et pourtant le serment est tenu. 

Vient la fusion des communes en 1977. Le village de Le Roux perd son identité communale et est relié dans l'entité de Fosses-la-Ville. A ce moment, les Anciens Combattants, les Anciens Prisonniers et Déportés de 14-18 et de 40-45 ont pris de l'âge et c'est l'administration communale de Le Roux qui organise depuis 1971 les cérémonies commémoratives de la Bataille de la Sambre. Mais avec cette fusion des communes, ses derniers craignent que la nouvelle commune de Fosses-la-Ville ne prenne plus en charge les festivités et que celles-ci disparaissent. Il est donc demandé à Jules Ernest (+) et Daniel Tilmant, de reprendre le flambeau. 

Dès juillet 1977, la prérogative de ces cérémonies bien spécifiques à notre communauté locale est conviée à ce duo de volontaires, dont le souci est de maintenir et de perpétuer le Souvenir de tous les héros, combattants de notre Liberté. Le comité se renforcera avec l’arrivée d’autres Compagnons de la Mémoire au cours des années. 

Charte_Givet_02.png

Les rangs des anciens de 1940-1945 s’éclaircissent. La pérennité de leur héritage doit être assurée au travers des cérémonies propres dans chaque village de l'entité. En 2005, Benoît Buchet, échevin en charge des Associations patriotiques de la ville de Fosses-la-Ville, demande au Comité du Souvenir de Le Roux d’assurer l’ordonnance de toutes les cérémonies patriotiques dans les différentes communes fusionnées : Aisemont, Bambois, Fosses-la-Ville, Le Roux, Sart-Eustache, Sart-Saint-Laurent et Vitrival. Dès cette année, les commémorations sont organisées à tour de rôle dans une localité différente afin de permettre à chaque association d’y participer et de rassembler un plus grand nombre de participants. 

 

Titre Royal

Photo_Brevet_Royal.jpg

Le titre de "Royal" a été décerné au Comité du Souvenir par Sa Majesté le Roi Philippe en date du 14 octobre 2014. Le brevet officiel consacrant la décision du Roi a été remis à l'association par Mr Denis Mathen, Gouverneur, dans les salons du Palais provincial de la Province de Namur.

 

Le « Relais de la Mémoire » : la pérennité de la Mémoire

 

Camaraderie, fraternité, respect et devoir de mémoire. Un programme qui par ces simples mots, reste très ambitieux. C'est avec les jeunes, la population et les autorités que le Comité Royal du Souvenir de Le Roux doit et veut travailler. Les membres des comités s'investissent, les vétérans ont disparu et leurs héritiers ont une responsabilité essentielles : ils passent des commémorations et des hommages aux anciens à un devoir de Mémoire, qui consiste à délivrer à chaque occasion le message de la nécessité de se souvenir et de respecter ceux qui nous ont quitté mais qui, victimes ou pas pendant le conflit sont présents, en esprit, dans le silence de la petite histoire qui tisse nos liens et construit nos sociétés.

 

Remise_drapeau_CRS_1996.jpg

En 1996, Pierre Godenne reçoit la charge de Porte-drapeau des mains du Général Georges Duchatelet, Commandant la circonscription militaire de la Région wallonne.

 

Paysages, patrimoine immobilier, musées ou centre d'interprétation, les lieux de mémoires sont des lieux qui attendent de nous un respect et une lutte continue pour les préserver,

 

Et demain ? Il faut dès maintenant transmettre aux jeunes ce que nous avons préservé et qui nous rappelle combien les violences faites aux hommes sont immorales et insupportables. Les élèves, les enseignants, le monde culturel seront nos champs de bataille. Merci à ceux qui s'investissent aujourd'hui pour préparer leurs héritiers à préserver l'histoire qui nous a construite et les êtres qui ont donné leur vie et leur jeunesse, dont le souvenir doit rester intact et fort, comme le fut leur courage.

Le_Relais_de_la_Memoire.jpg

Le Comité Royal du Souvenir travaille quotidiennement au « Relais de la Mémoire ».

 

 


Date de création : 22/04/2019 @ 10:16
Dernière modification : 30/04/2019 @ 09:35
Catégorie : Vie du Comité

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^