Le Mémorial du 25e RI
 
Lettre d'info
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
110 Abonnés
 ↑
Monuments de la ville
 ↑
Commémorations
 ↑
Communications
 ↑
Albums

La Nécropole sous la neige de Dominique Jacquemart

 ↑
Voyages du Souvenir
Les Hymnes
 ↑
Nous contacter
Calendrier
 ↑
Visites

 342591 visiteurs

 25 visiteurs en ligne

 ↑
Traduire le site
 ↑
Centenaire 14-18 - Guingamp : Une médaille pour leur travail sur la Grande Guerre

Guingamp : Une médaille pour leur travail sur la Grande Guerre

L’Union des Combattants (UNC) a organisé un concours national sur le centenaire de la guerre 1914-1918. La classe de terminale STMG (Sciences et technologie du management et de la gestion) du lycée Notre-Dame de Guingamp, avec son professeur d’histoire, Hélène Bourdon, a obtenu le deuxième prix.

Les élèves de terminale STMG du lycée Notre-Dame de Guingamp, sous la houlette d'Hélène Bourdon, leur professeur d'histoire géographe, ont participé au concours national sur le centenaire de la guerre 1914-1918, organisé par l'Union nationale des combattants.

Leur travail, intitulé Guingamp pendant la Grande Guerre, loin du front, près du cœur, destiné à transmettre la mémoire des combattants et de cette guerre, leur a valu le deuxième prix.

« Un produit audiovisuel de grande qualité »

Le colonel Patrick Allix, président de l’UNC 22, retrace la genèse du projet : « Ce travail, pris sous un angle très surprenant, traite de la vie quotidienne à l’arrière du front, de la mise en place de l’économie locale de guerre », rapporte le colonel Patric Allix, président de l'UNC 22.

Avant d'ajouter : « Il met également en valeur la place des femmes dans ce quotidien difficile. Ces recherches et cette synthèse aboutissent à créer un produit audiovisuel de grande qualité. »

Un septième prix pour l'enseignante

Le proviseur du lycée, Yvon Queromès, a reçu la médaille du centenaire. En présence de Philippe Le Goff, maire de Guingamp, Yannick Kerlogot, député, Bernard Hamon, maire de Ploumagoar et du sous-préfet, Frédéric Lavigne.

Patrick Allix a remis la médaille d’honneur de l’UNC à Hélène Bourdon. C’est le septième prix obtenu par l’enseignante depuis 2010.

Un travail de mémoire utile

« Je suis très de mes élèves et honorée par la présence des élus, des représentants du lycée, du représentant de l’État », confie Hélène Bourdon. « Mon travail, au-delà d’enseigner, est de transmettre avec passion, dans la bonne humeur, de faire réfléchir, de créer des liens, et ce quel que soit le résultat. »

Le sous-préfet, quant à lui, a conclu en citant Churchill : « Un peuple qui oublie son passé est condamné à le revivre ». Ce qui montre l’utilité du travail de mémoire.

Eleves_Guingamp.jpg

Hélène Bourdon au centre entourée par les élèves qu'elle a accompagnés dans le projet. | Ouest-France

 


Date de création : 12/06/2018 @ 13:49
Dernière modification : 18/09/2018 @ 11:27
Catégorie : Centenaire 14-18

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^