Le Mémorial du 25e RI
 
Lettre d'info
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
110 Abonnés
 ↑
Monuments de la ville
 ↑
Commémorations
 ↑
Communications
 ↑
Albums

La Nécropole sous la neige de Dominique Jacquemart

 ↑
Voyages du Souvenir
 ↑
Les Hymnes
 ↑
Nous contacter
Calendrier
 ↑
Visites

 273273 visiteurs

 5 visiteurs en ligne

 ↑
Traduire le site
 ↑
Hymnes Européen - Hymne de l'Union Européenn
L'Hymne Européen



Hymne de l'Union Européenne :

Paroles: Schiller, Fr: J.Folliet. Musique: Ludwig Van Beethoven




Joie discrète, humble et fidèle
Qui murmure dans les eaux
Dans le froissement des ailes
Et les hymnes des oiseaux.
Joie qui vibre dans les feuilles
Dans les prés et les moissons
Nos âmes blanches t'accueillent
Par de naïves chansons.

Tous les hommes de la terre
Veulent se donner la main
Vivre et s'entraider en frères
Pour un plus beau lendemain,
Plus de haine, plus de frontière,
Plus de charniers sur nos chemins
Nous voulons d'une âme fière
Nous forger un grand destin

Que les peuples se rassemblent
Dans une éternelle foi
Que les hommes se rassemblent
Dans l'égalité des droits.
Nous pourrons tous vivre ensemble
La charité nous unira
Que pas un de nous ne tremble
La fraternité viendra.

Joie immense, joie profonde,
Ombre vivante de Dieu
Abats-toi sur notre monde
Comme un aigle vient des cieux.
Enserre dans ton étreinte
La tremblante humanité
Que s'évapore la crainte
Que naisse la liberté

Joie énorme, joie terrible
Du sacrifice total
Toi qui domptes l'impossible,
Et maîtrises le fatal ;
Joie sauvage, âpre et farouche,
Cavalière de la mort,
Nous soufflons à pleine bouche
Dans l'ivoire de ton cor.

Joie qui monte et déborde,
Tu veux nos cœurs ? les voilà.
Et nos âmes sont les cordes,
Où ton archet passera
Que ton rythme nous emporte
Aux splendeurs de l'Eternel
Comme un vol de feuilles mortes,
Que l'orage entraîne au ciel.





L'Ode à la Joie, appelée également Hymne à la Joie, fut écrite en 1785 par Johann Christoph Friedrich von Schiller, poète et écrivain allemand, sous le titre original de Ode an die Freude.

La mélodie, composée en 1823 par Ludwig van Beethoven, musicien allemand, est celle de la Neuvième symphonie de Beethoven. L'oeuvre exalte les sentiments de fraternité et de foi dans la race humaine, que partageaient les deux hommes.

En 1972, le Conseil de l'Europe, avec le concours du maestro de légende autrichien Herbert von Karajan chargé de réaliser les arrangements, a retenu la musique de l'Ode à la Joie pour en faire son hymne, et c'est en 1985 que les représentants de l'Europe ont décidé d'en faire l'Hymne de l'Union européenne, dans le but de promouvoir, grâce au langage universel que constitue la musique, leurs valeurs communes et les idéaux de paix, de liberté et de solidarité. 

Souffrez pour un monde meilleur ! 
Là haut, au-delà de la voûte étoilée 
Un Dieu puissant vous récompensera. 

Le drapeau européen a été imaginé par le Conseil de l'Europe, en 1955, à l'époque où celle-ci ne comptait encore que six états membres. Depuis l'année 1986, ce drapeau est devenu le symbole des institutions européennes.

Le motif est un cercle de douze étoiles d'or sur fond bleu. Le chiffre douze ne représente pas le nombre de pays membres: il symbolise la perfection et le cercle, l'unité de l'Europe tout entière. 




Date de création : 27/12/2010 @ 10:14
Dernière modification : 27/12/2010 @ 10:16
Catégorie : Hymnes Européen

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^