Le Mémorial du 25e RI
 
Lettre d'info
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
110 Abonnés
 ↑
Monuments de la ville
 ↑
Commémorations
 ↑
Communications
 ↑
Albums

La Nécropole sous la neige de Dominique Jacquemart

 ↑
Voyages du Souvenir
Les Hymnes
 ↑
Nous contacter
Calendrier
 ↑
Visites

 285225 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

 ↑
Traduire le site
 ↑
Bataille de la Sambre - Du Square des Zouaves à Belle-Motte

FOSSES-LA-VILLE ET AISEAU-PRESLES

Du square des Zouaves à Belle-Motte

Un 102° anniversaire des combats de la Sambre pour une « mémoire partagée » au cimetière de la Belle-Motte.

Pluie et soleil en alternance, le décor parfait pour une cérémonie où tristesse et espoir se partageaient la place tout au long des discours prononcés ce dimanche.

Un rassemblement militaire au square des Zouaves donnait le départ des cérémonies avec des représentants de tous les pays ayant vécu le même conflit.

08_22_16_zouave1.jpg

Haies d'honneur, hymnes nationaux, drapeaux, et gerbes de fleurs déposées en étaient le fil conducteur. Août 1914, pour 800.000 hommes, civils et soldats, Français, Belges et Allemands, ce fut marée de cendre, de poudre et d'effroi autour de la Sambre.

Pour une « mémoire partagée », ce sont les autorités communales, les personnalités civiles et militaires, politiques, amicales militaires et porte-drapeaux qui se sont rassemblés pour rendre hommage aux victimes. Une histoire vécue et racontée assortie d'un message d'espoir pour les jeunes présents. Pour que l'on se souvienne. Pour ne plus jamais le vivre.

Le cimetière de la « Belle-Motte » transformée pour l'occasion en quartier militaire semblait recevoir amis, famille et enfants venus en masse. Pelotons alignés, en parallèle ou en perpendiculaire aux croix blanches sur fonds de beau jardin bien vert. Des saluts, des défilés et de la musique. Des moments forts aussi. De silence, de respect ou encore le traditionnel parrainage des tombes.

Une rose déposée chaque année par un parrain, souvent un enfant, sur chaque croix où reposent de jeunes soldats est le symbole de cette mémoire partagée.

Des messages profonds des élus mais aussi une conclusion du groupement de la jeunesse : Nous les jeunes d'Aiseau-Presles, les jeunes d'aujourd'hui, on ne veut plus jamais que ça arrive, ni maintenant, ni jamais, ni ici, ni ailleurs ».

08_22_16_zouave2.jpg

08_22_16_zouave3.jpg

Sous le signe de la paix à Roselies

« Partager les cérémonies avec les pays ayant vécu les mêmes conflits, qu'ils soient alliés ou adversaires, c'est renforcer la paix dans le cadre de la mémoire partagée ». Une phrase bien représentative des journées anniversaires historiques des combats de la Sambre.

Ce fut le cas à Roselies samedi, où Français, Belges et Allemands ont commémoré ces événements tragiques d'août 1914. Devant le monument du 74e R.I., le représentant de la ville de Rouen ainsi que le bourgmestre ont présidé aux cérémonies. Devant le monument aux morts, la vice-maire Ihbe Annget de Braunschweig (Allemagne) a pris la parole.

Elle a rappelé que sa ville de Basse-Saxe était impliquée dans la bataille de la Sambre, évoquant le destin malheureux et à certains égards commun des deux villes, dont beaucoup de familles ont perdu des proches.

Lors de sa dernière visite, l'idée était née de créer un lieu de commémoration commun aux deux villes.

« Aujourd'hui, je peux vous confirmer que ces considérations sont devenues concrètes : nous planifions à l'heure actuelle un jardin du souvenir pour avoir un lieu digne d'une commémoration commune. »

C'est après avoir adressé une invitation à une inauguration aux représentants de l'entité que la vice-maire, suivie des délégations prendra la direction de l'église paroissiale pour une messe de la paix.

08_22_16_zouave4.jpg

A Roselies, un rappel de l'histoire et une invitation pour le nouveau "jardin du souvenir" à Braunschweig.

A Fosses, chez les Arquebusiers

Regare, la vitrine touristique de Fosses-la-Ville a été choisie pour accueillir les délégations venues de France pour le 102e anniversaire des journées historiques des combats de la Sambre. Trois jours de marathon : de Roselies à Tamines en passant par Le Roux, Auvelais et Arsimont. Les échevins Jean-François Favresse et Étienne Drèze représentaient la Commune, l'occasion de sensibiliser leurs invités au folklore local, avec une évocation de la traditionnelle St-Feuillen. Un apéritif et une visite de la nouvelle exposition des Arquebusiers ont été organisés avant de se rendre au premier rendez-vous des commémorations à Roselies (Aiseau-Presles).

M.L


Date de création : 09/05/2017 @ 09:08
Dernière modification : 10/05/2017 @ 09:53
Catégorie : Bataille de la Sambre

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^