Le Mémorial du 25e RI
 
Lettre d'info
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
110 Abonnés
 ↑
Monuments de la ville
 ↑
Commémorations
 ↑
Communications
 ↑
Albums

La Nécropole sous la neige de Dominique Jacquemart

 ↑
Voyages du Souvenir
Les Hymnes
 ↑
Nous contacter
Calendrier
 ↑
Visites

 284943 visiteurs

 5 visiteurs en ligne

 ↑
Traduire le site
 ↑
Mémorial Day et 8 mai - Cérémonies du V-Day

Memorial Day - Commémoration de la Libération des Camps

C'est ce 4 mai 2013 que s'est déroulé le Memorial Day, en présence du Colonel US Shigekane, représentant l'Ambassade, de militaires de la 101e Airborne Friendly et de nombreux représentants d'associations patriotiques, dont le Président du Mouvement dynastique Jacques Ruth, le Président provincial FNC Léon Fraiture, le Comité du Souvenir de Le Roux et des responsables de l'Amicale des Paras-Commandos de la Régionale de Namur.
 

Cette cérémonie s'est déroulée en trois étapes: à la Croix aux Prisonniers d'Haut-Vent, au Cimetière Américain de Fosses-la-Ville et au Monument aux Aviateurs de Sart-Saint-Laurent. Aux discours se sont succédés les dépôts de fleurs, sonneries, levés de couleurs et hymnes nationaux. Laurent Olivier, de la 101e Airborne Friendly, a retracé l'histoire du Cimetière Américain de Fosses et c'est Monsieur Dewez, Ancien Combattant volontaire sur le front russe avec les Américains en 1945, qui a conclut en relatant avec une émotion toute particulière la chute des avions dans le village de Sart-Saint-Laurent.
 

Voici quelques extraits du discours de la Ville prononcé par l'Echevin des Affaires patriotiques à cette occasion:
 

La mémoire des Prisonniers est une preuve vivante de ce que furent la sélection à l’entrée du camp, le travail forcé, les chambres à gaz, les fours crématoires, les morts réduits en cendre, le martyr de presque un million d’hommes, de femmes et d’enfants, la souffrance gratuite infligée à ces derniers nous mettant encore aujourd’hui en présence du mal le plus grand qui soit, du mal absolu.

Il nous est difficile, dans le confort de nos existences présentes, nous qui vivons en démocratie, de nous représenter ce que furent ces destins de prisonniers – même si nous faisons naturellement l’effort d’imaginer la grandeur et la dignité du captif partageant son dernier bout de saindoux avec un camarade.

Et cependant, depuis que le monde a proclamé « plus jamais ça » à la libération des camps, il s’est produit le Cambodge, le Rwanda et le Darfour et bien d’autres lieux.

Il ne nous suffit pas d’honorer la mémoire des morts. Il nous faut encore sonner le tocsin pendant qu’il nous demeure possible de combattre le retour de l’intolérance, malgré les crises économique, sociale, et morale frappant notre vieux continent. L’Europe, l’amitié avec d’autres continents doit repousser les démons du passé. Je sais que nos concitoyens ont appris des leçons de l’Histoire que le nationalisme fait de toute façon le malheur de tous.

Voilà ce qu’il nous revient de méditer en cette célébration du Memorial Day, associée à la Libération des Camps, ce matin devant la Croix aux Prisonniers d’Haut-Vent.

Voilà ce qu’il nous revient de proclamer en mémoire des millions de victimes de la guerre 40-45.

Le devoir de mémoire est dans l’absolu un devoir d’histoire.

Alors arrêtons nous un moment. Faisons l’histoire. Faisons silence... "


Légende des photos :

La 101e Airborne Friendly au Salut devant la Croix aux Prisonniers d'Haut-Vent, remise à neuf pour l'occasion par les Services communaux.

Le Colonel US Shigekane, représentant de l'Ambassade US, lors du dépôt de fleur au Monument au Cimetière Américain.

L'Echevin des Affaires patriotiques, Jean-François Favresse, lors de son intervention à l'occasion de l'hommage aux Prisonniers.
 

Monsieur Dewez de Sart-Saint-Laurent, racontant avec émotion la chute des avions de 1945, aux Monument aux Aviateurs.

Date de publication sur le site : 08.025.2013


Date de création : 05/05/2017 @ 16:54
Dernière modification : 10/05/2017 @ 09:43
Catégorie : Mémorial Day et 8 mai

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^