Le Mémorial du 25e RI
 
Lettre d'info
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
110 Abonnés
 ↑
Monuments de la ville
 ↑
Commémorations
 ↑
Communications
 ↑
Albums

La Nécropole sous la neige de Dominique Jacquemart

 ↑
Voyages du Souvenir
Les Hymnes
 ↑
Nous contacter
Calendrier
 ↑
Visites

 285225 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

 ↑
Traduire le site
 ↑
Assemblée Générale - Tromper l'ennemi

En 1914, la France enfile pour la guerre son très voyant pantalon rouge - quand les Allemands sont en feldgrau et les Tommies en réséda.

Tromper l’ennemi - L’invention du camouflage en 1914-1918

Cécile COUTIN

«Z’êtes peintre dans l’civil ? Eh ben, allez nous barioler !» C’est sans doute par la saveur élimée de cette blague de caserne que furent enrôlés le sergent Dunoyer de Segonzac, Paul Landowski, André Lhote, Paul Laurens, Joé Hamman... et tant d’autres pastellistes et orientalistes, graveurs ou décorateurs mutés à la «section de camouflage». En 1914, la France enfile pour la guerre son très voyant pantalon rouge - quand les Allemands sont en feldgrau et les Tommies en réséda. Sidérés par l’hécatombe, nos pros de la couleur et du trompe-l’œil proposent leur service : copier le milieu, casser les lignes, décomposer les tons... Conservateur en chef à la BNF et grande spécialiste de l’histoire contemporaine, Cécile Coutin nous le montre : qu’ils installent de faux arbres sous les obus, peinturlurent les tacots montant en ligne, ou marouflent des canons dans les ateliers de l’arrière, ces artistes se démènent, parfois avec humour, toujours avec génie, pour protéger des regards, des jumelles - et donc des projectiles - les camarades du front. On leur doit les audaces les plus baroques, comme ces poilus en papier mâché, hâbleurs dans leur tranchée... vide. Ils ont même tenté de cacher le Grand Canal, et de créer un Paris de carton-pâte à Conflans-Sainte-Honorine, histoire de détourner la bombe des zeppelins ! Précurseurs, ces artistes ont inventé la tenue neige des alpins et celle, léopard, des paras d’aujourd’hui. Surtout, à la pointe de la spatule ou du pinceau, ces tachistes mobilisés ou cubistes sous les drapeaux ont su sauver des milliers de vie. Dans un ouvrage illustré de 300 documents jamais vu, un voyage dans une page invisible de la guerre... et de l’art.


• Tromper l’ennemi - L’invention du camouflage en 1914-1918, par Cécile Coutin, préface de Jean-Charles de Castelbajac, éditions Pierre de Taillac, 2012, 240 p., 35 €.

Date de publication sur le site : 21.03.2013


Date de création : 05/05/2017 @ 16:43
Dernière modification : 05/05/2017 @ 16:43
Catégorie : Assemblée Générale

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^