Le Mémorial du 25e RI
 
Lettre d'info
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
111 Abonnés
 ↑
Monuments de la ville
 ↑
Commémorations
 ↑
Communications
 ↑
Albums

La Nécropole sous la neige de Dominique Jacquemart

 ↑
Voyages du Souvenir
Les Hymnes
 ↑
Nous contacter
 ↑
Calendrier
 ↑
Visites

 739215 visiteurs

 15 visiteurs en ligne

 ↑
Traduire le site
 ↑
Actualité

Le nom d’un héros de la bataille de la Belle-Motte et inhumé au cimetière militaire de la Belle-Motte ne sera pas oublié... à Beuzeville-au-Plain, une ancienne commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie.

 

la-place-de-la-mairie-plaque_commemorative.jpg

Sur une proposition du conseil communal, acceptée par le conseil municipal de Sainte-Mère-Église, la place de la mairie portera le nom de Louis-Auguste-Bienaimé Agnès, né à Beuzeville-au-Plain le 6 août 1891, « tué à l'ennemi » peut-on lire sur sa fiche matricule, le 22 août 1914, en Belgique ». Son nom figure sur le monument aux morts de Foucarville, où demeuraient ses parents, et sur celui de Saint-Germain-de-Tournebut, où il s'était marié en 1911.

 

À défaut de monument aux morts, la commune de Beuzeville-au-Plain a décidé de lui rendre hommage. Une démarche approuvée par le maire, Jean Quétier, pour « ne pas faire disparaître l'histoire des communes ».

 

Bienaimé Agnès, incorporé au 25e régiment d'infanterie, est mort dans la bataille de Charleroi, appelée aussi la bataille des frontières, menée du 21 au 24 août 1914, au sud de la Sambre, sur un front de 205 km, par l'armée française et l'armée britannique. La défaite générale, de la Sambre aux Vosges, sera considérée comme la défaite de toutes les armées. Dans son livre sur cette bataille, le général Lanzerac dénoncera « la combinaison d'un art militaire simpliste et l'ignorance absolue de l'adversaire »

Extrait d'Ouest-France du 23/09/2016.

Mairie_Beuzeville_au_plain.jpg

Devant l’ancienne mairie, l’inauguration de la place qui portera le nom du soldat Bienaimé Agnès, tué à l'ennemi sur le champ de bataille de la Belle-Motte,  se déroulera le 11 novembre prochain.

 

 

Une place Bienaimé Agnès à Beuzeville-au-Plain

Extrait "Presse de la Manche" du 20/09/2016.

Au cours de sa dernière réunion, le conseil municipal a validé à l'unanimité la proposition du conseil communal de Beuzeville de nommer la place de la mairie du nom de Bienaimé Agnès.

Thierry Pouliquen a présenté le dossier : "La commune ne possède pas de monument aux Morts qui ont tous été érigés après la Première Guerre mondiale. Tout le monde en avait conclu à tort que c'était en raison de l'absence de mort pendant un conflit, le dernier datant des guerres napoléoniennes en Espagne."

Pourtant, un enfant de Beuzeville est bien mort pour la France le 22 août 1914, tout juste trois semaines après le début de la guerre, près de Charleroi en Belgique où son régiment, le 25è régiment d'infanterie, était engagé dans la guerre des frontières.

"Cette journée fut la plus sanglante de toute l'histoire de la France avec 27.000 morts. Bienaimé Agnès, né dans le bourg de Beuzeville-au-Plain le 6 août 1891, était l'un deux, laissant derrière lui une veuve et deux enfants en bas âge."

Même s'il ne figure nulle part dans sa commune natale, son nom s'affiche sur deux monuments aux Morts : celui de Saint-Germain-de-Tournebut, où il s'était établi après son mariage, et celui de Foucarville, d'où ses parents étaient originaires.

Comme Jean-Jacques Bréguet l'a constaté dans une étude exhaustive sur les monuments aux Morts du canton, la règle de ces inscriptions était parfois élastique : "Normalement, les morts devaient figurer sur le monument de leur commune de résidence au moment de leur décès, mais des tolérances ont fait que j'ai même trouvé un nom inscrit sur trois monuments aux Morts : celui de la commune où il résidait, celui de la commune où il est né et celui de la commune d'où ses parents étaient originaires." F.P.

001jpg.jpg

Le Monument aux Morts de Saint-Germain-de Tournebut.

 

Reportage de l''inauguration le 11 novembre 2016

 

Beuzeville_11.jpg

Beuzeville_22.jpg

Beuzeville__33.jpg

Les différentes presses locales et régionales étaient présentes pour l'événement.

Cliques sur les 3 liens suivants pour découvrir les reportages :

file/2016/2016-11-14_Ouest-France.pdf

file/2016-11-16_Presse_de_la_Manche.pdf

file/2016/2016-11-19_Manche_Libre.pdf

 

Réactions :

de Roger Gérard - 1/10/2016 - 18:26   Merci pour cet article qui demande une attention soutenue doublée par une reconnaissance absolue pour tous ces héros dont le souvenir doit être entretenu. Une plaquette serait bienvenue pour une diffusion large  Recevez toutes les amitiés du SF de Vitré.  

 



^ Haut ^